English version  at the bottom of the page ( here ) La nova de la carène est situé tout proche de l'étoile de HIP 51912  et de l...

ASASSN-18fv : Un phénomène intriguant près de la nébuleuse de la Carène / A peculiar phenomenon next to the Carina Nebula

mardi, mars 27, 2018 0 Comments

English version at the bottom of the page (here)
La nova de la carène est situé tout proche de l'étoile de HIP 51912 
et de la nébuleuse qui porte le même nom 

ASASSN-18fv est apparue dans le ciel de l'hémisphère sud le 16 mars 2018, tout près de la célèbre nébuleuse de la Carène. Classée en tant que Nova potentielle, son éclat inhabituel a permis de la rendre visible avec une simple paire de jumelles. Cependant, après plusieurs observations réalisées depuis ce jour, les astronomes ne sont pas encore convaincus quant à la nature précise de cet étrange objet...


Notre voûte céleste est en permanence surveillée par un grand nombre d'observatoires à travers le monde. Leur objectif n'étant pas de saisir de belles images de notre Univers mais de détecter de brefs phénomènes pouvant évoluer en quelques secondes ou quelques semaines. Ces derniers peuvent être des novas, supernovas, transits, sursauts gamma... et sont qualifiés de phénomènes astronomiques transitoires ("transcient").

Le 21 mars 2018, un observatoire du CTIO participant au programme automatisé de la recherche de supernovas (ASAS-SN) remarque la présence d'un objet non répertorié jusqu'à présent. Le nouvel objet porte alors le nom de ASASSN-18fv et les astronomes émettent l'hypothèse d'une Nova. 
Détection de ASASSN-18fv par CTIO, le 21 mars 2018

Cependant, la position exacte ainsi que la luminosité restent difficilement mesurables et les astronomes lancent un appel à la communauté scientifique pour débuter des mesures spectroscopiques et photométriques fiables.

Deux jours plus tard, le télescope de surveillance Evryscope confirme la présence de cet objet et découvre même que ASASSN-18fv était apparue sur des images antérieures datant du 16 mars 2018, avec une magnitude très faible de 10.21.
Détection de ASASSN-18fv réalisée par Evryscope, le 16 mars 2018 (première détection)
Comparaison avant/après l'apparition de ASASSN-18fv (source)

Un extraordinaire pic de luminosité a été atteint le 23 mars 2018, avec une magnitude estimée à 5,7 , soit la visibilité limite d'une étoile par l’œil humain ! Bien qu'une dizaine de novas soient chaque année découvertes, très peu parviennent à libérer autant de lumière. Cela est encore plus rare si une nova est observable avec de simples jumelles, comme ASASSN-18fv en est l'exemple.

Depuis cette annonce officielle, astronomes professionnels comme amateurs se sont empressés d'aller chasser ASASSN-18fv, désormais surnommée la nova de la carène.

L'astronome et astrophotographe français Alain Maury, fut l'un des premiers à la photographier depuis le désert d'Atacama au Chili, accompagné de J. Fabrega (voir la dernière image de cet article).

Nova ou non ?

L'astronome L. Izzo et son équipe à l'observatoire européen de La Silla restent sceptiques quant à cette dénomination de nova. 
Pour rappel, une nova correspond à un bref sursaut de lumière d'une étoile existante provoqué par l'absorption de matière stellaire provenant d'une autre étoile compagnon moins massive. Généralement, un nova se produit au sein d'un système d'étoile binaire.
Dans le cas présent L. Izzo soulève la question du spectre intriguant de ASASSN-18fv, qui ne présente pas les caractéristiques typiques d'une nova classique : " L'absence d'un continuum bleu fort, qui est typique de l'éruption d'une nova classique, et les faibles vitesses d'expansion suggèrent une nature différente possible pour cet objet ".
Selon les derniers rapports, on suspecte également une nature particulière de nova rouge lumineuse ou encore de flash d'hélium.  

La collaboration entre astronomes professionnels/amateurs du monde entier sera encore une fois déterminante pour percer le secret de ASASSN-18fv.
Restez à l'écoute !


************************ENGLISH VERSION*******************

ASASSN-18fv appeared in the Southern hemisphere sky on March, 16 2018, very close to the famous Carina nebula. Classified as a potential nova, its unusual brightness enables to spot it using simple binoculars. However, after several observations led from that day, astronomers are still not convinced of the precise nature of this peculiar stellar object...

Our starry sky is continuously monitored by reams of worldwide observatories. Their main goal does not rest on taking amazing images of our Universe but on detecting some brief phenomena evolving within seconds or weeks. These could be novae, supernovae, transits, gamma ray burst...and are called Transient astronomical events.

On march, 21 2018, an observatory at CTIO (Chile) who takes part in the automated program for the research of supernovae (ASAS-SN) notices a bright object which does not match with any objects already detected. This newly-discovered object is given a name : ASASSN-18fv . At first sight, astronomers think it shows the properties of a likely classical nova.

However the exact position and its brightness remain difficult to evaluate and an alert is launched to the scientific community for further spectroscopic research and measurements.

Two days later, the monitoring Evryscope (in Chile again) confirmed the observation of the potential nova and discovered that it had even appeared on previous images from march 16, 2018, with a low magnitude of 10.21.

An extraordinary peak of luminosity happened on March 23, 2018, reaching a magnitude of 5.7, namely the human's eye visibility limit. Although a dozen of novae are yearly discovered, only a few of them manage to release such an amount of light. It is even rarer if a nova can be observed through binoculars like the ASASSN-18fv.

Since this official announcement, professional and amateur astronomers turn their telescope in a hurry towards ASASSN-18fv, now known as the 2018 Carina nova.

French astronomer and astrophotographer Alain Maury was one of the first to capture it, from the Atacama desert, Chile along with his mate J. Fabrega :
Announcing Nova Carinae 2018 Image Credit & Copyright: A. Maury & J. Fabrega


Nova or not ?

Astronomer L. Izzo and his team at the European observatory ESO in La Silla remain skeptical as far as the denomination of nova is concerned.
As a reminder, a nova is a outburst of brightness coming from an existing star, produced by an absorption of stellar material coming from an other neighbor star (less massive). Typically, a nova is more likely to form inside a binary star system.

In this present case, L.Izzo raises the issue of the intriguing ASASSN-18fv spectrum, which does not show the basic features of a classical nova : "The lack of a strong blue continuum, that is however typical of classical nova outburst, and the low expansion velocities suggest a possible different nature for this object."

According the latest reports, the team also suspects a specific nature such as luminous red nova or helium flash.

The collaboration between professional and amateur astronomers of all around the world will be again rewarding to unveil the secrets of ASASSN-18fv.
Stay tuned !

0 commentaires: