Des scientifiques du Caltech viennent de rassembler des preuves en faveur de l'existence d'une neuvième planète aux confins du Syst...

Une neuvième planète dans le Système Solaire ?

mercredi, janvier 20, 2016 0 Comments

Des scientifiques du Caltech viennent de rassembler des preuves en faveur de l'existence d'une neuvième planète aux confins du Système solaire, au-delà de Pluton....
Image d'illustration - Art graphique Source : ESO.org
D'où est venue cette hypothèse ?
La théorie évoquée par l'équipe de Mike Brown s'appuie sur le fait que six corps célestes provenant de la ceinture de Kuiper (voir vidéo ci-dessous) et suivant des trajectoires très similaires décrivent des orbites complètement intrigantes avec des angles très importants par rapport à l'écliptique.
Jusqu'à présent, des simulations avaient tenté d'expliquer ce phénomène en
ré-évaluant la masse de la ceinture de Kuiper, qui serait de 100 fois celle actuelle. Or, cela est impossible.
Finalement, les trajectoires surprenantes de ces six corps arrachés de la ceinture de Kuiper pourraient être justifiées par la présence d'un corps massif à proximité : une planète.





Les Caratéristiques de cette "Planète 9"

D'après leurs estimations, cette neuvième planète serait une géante glacée de 15 fois la masse de la Terre. Compte tenu de sa position au plus près du Soleil qui serait de l'ordre de 15 fois la distance Soleil-Pluton (avec un aphélie de 93 milliards de kilomètres), cette nouvelle planète effectuerait une révolution autour du soleil, en quelques 10 000 ans (voire 20 000) !

Il serait très probable, que d'ici 5 ans, les astronomes valident cette théorie par l'observation, puisque les technologies actuelles sur les plus grands télescopes permettraient de détecter cette neuvième planète.


Pas de "découverte" à proprement parler

 Il ne faut pas faire d'amalgame : nous n'avons pas découvert une nouvelle planète dans le système solaire dans le sens où cette découverte est purement théorique. Certes, l'hypothèse de l'existence d'une planète au-delà de Pluton est cohérente avec la modélisation et les simulations informatiques de l'équipe américaine du Caltech, mais aucune observation directe ne l'a confirmée.

De plus, il se pourrait que cette thèse soit réfutée d'ici quelques semaines avec le travail d'une équipe d'astronomes Française...puisque les calculs faits par celle-ci ne seraient pas en accord avec les recherches de l'équipe américaine.
Vous trouverez plus d'information à ce sujet sur le site de Ciel & Espace : http://www.cieletespace.fr/node/20546


Liens et articles complémentaires
Vidéo Officielle du Caltech  

0 commentaires: